acc
News

Conseil national | 12 mars 2019 |Traitement d'une motion déposée par le CEATE-N/ UREK-N

Réglementation de la redevance hydraulique après 2019

Wasserzinsregelung nach 2019

 

101,2 millions de francs de contributions à l'investissement pour la grande hydraulique

Plus

101,2 Millionen an Investitionsbeiträgen für Grosswasserkraftwerke

Mehr

Wasserzins

Die Urek-N schlägt vor, den Wasserzins bis und mit 2024 bei 110 Franken zu belassen
Mehr

Hydroélectricité: la guerre économie contre écologie

Un article du Temps

Votre facture d'électricité prend l'ascenseur

Mi-juin 2013, ce sont plus de 32'000 projets d'installations photovoltaïques qui sont en attente de RPC (rétribution à prix coûtant du courant injecté) en raison du plafonnement des subventions.

Pour mémoire, la RPC est financée dès le 1er janvier 2013 par un supplément de 0,9 ct par kWh sur le prix de l'électricité. Mais cela ne suffit pas.

On discutera en juin sous la Coupole fédérale, au Conseil des Etats, d'augmenter de manière significative ce montant de la RPC, financée entièrement par le consommateur final qui paie sur sa facture d'électricité un supplément pour chaque kWh consommé.

En augmentant la RPC, ne risque-t-on pas d'affaiblir encore davantage la force hydraulique suisse qui souffre de la concurrence des nouvelles énergies renouvelables, fortement subventionnées ? L'énergie hydraulique est un pilier de l'approvisionnement énergétique suisse assurant près de 60 % de l'énergie électrique produite en Suisse. Or, depuis 4 ans, le prix de l'électricité a chuté de moitié, mettant en péril les sociétés de production.

L'encouragement des nouvelles énergies renouvelables ne doit-il pas être axé davantage sur le marché ? La sécurité de l'approvisionnement ne risque-t-elle pas d'être menacée ?

Kommentar schreiben


Sicherheitscode
Aktualisieren

Powered by Actibiz